Shopalike.fr - Catégories

Posts récents
Thèmes
Tag-Cloud

Le retour des formes

Ce mois-ci, Gisele Bündchen fait la couverture de l’édition française du magazine Vogue, « spécial formes » avec une photo aux retouches réduites au minimum. Le top model y montre ses formes généreuses qui ont fait sa gloire aux défilés Victoria’s Secret, bien loin des « tailles zero » et des formes squelettiques que l’on a l’habitude de voir.

Vogue France, Juin 2012, Special Formes

Vogue France, Juin 2012, Special Formes

 

Il y a quelques semaines la rédactrice en chef de Vogue France et 18 autres rédactrices des différentes éditions de Vogue dans le monde ont décidé de signer un pacte avec The Health Initiative, dans lequel le magasine s’engage à « encourager une approche plus saine de l’image du corps ». En d’autres termes, les mannequins doivent avoir plus de 18 ans, avoir l’air en bonne santé et les retouches doivent être minimisées. Va-t-on enfin pouvoir dire que les courbes féminines sont tendances et que les maisons de couture vont enfin faire un effort pour concevoir leurs vêtements pour toutes les femmes ?

Les rédactrices en chef de Vogue
Les rédactrices en chef de Vogue

Cela est un pas en avant dans une industrie qui a pendant longtemps présenté un corps mince voire maigre et retouché grâce à des logiciels, comme un corps sain, entraînant les jeunes filles à samaigrir.
Depuis quelques années, des efforts sont fait par les médias tout d’abord à cause de l’anorexie et du mouvement pro-ana, qui avait commencé à sévir sur internet au début des années 2000. Rappelons que le mouvement pro-ana fait l’apologie de la minceur à son extrême, encourageant les jeunes filles et les jeunes femmes à se nourrir le moins possible pour atteindre un idéal de poids souvent morbide.

En 2011, l’édition italienne de Vogue avait rencontré un énorme succès en mettant en avant des mannequins bien plus généreuses que celles qu’ils avaient l’habitude de mettre en couverture. Le succès a été tel qu’une édition du magazine « Vogue Curvy » paraît tous les mois en Italie pour les femmes qui revendiquent leurs formes.

Vogue Italy, Juin 2011
Vogue Italy, Juin 2011

On voit aussi le retour sur le devant de la scène de femmes aux courbes généreuses telles que Beyoncé ou Adèle dans le monde de la musique ou encore Christina Hendricks, star de la série Madmen, qui, avec ses courbes généreuses, met en avant la normalité et l‘absence de complexe.

Christina Hendricks, star de la série Mad Men
Christina Hendricks, star de la série Mad Men

La série Madmen se passe dans les années 60, époque propice où, Sophia Lauren, Elisabeth Taylor ou encore Marylin Monroe, faisaient les couvertures des magasines et obtenaient les premiers rôles dans les plus grands films Hollywoodiens en affichant des formes généreuses. Monroe, figure culte, portaient une taille de vêtements équivalente à la taille 46 actuelle. Cela a bien changé aujourd’hui.

Marilyn Monroe, photographiée par Sam Shaw, 1957
Marilyn Monroe, photographiée par Sam Shaw, 1957

 

Le fait que cette initiative soit prise par un magasine qui est considéré comme la Bible de la mode est plus qu’encourageante et va peut-être mener à des efforts de la part des Maisons de Couture pour s’adapter aux différentes figures féminines.  Croisons les doigts.

 

Sources :
http://www.vogue.fr/
http://www.vogue.it/
http://www.thehealthinitiative.com/
http://www.elle.fr/
http://worldofwonder.net/